Un espoir pour le marché de l’énergie de demain

Vincent december 05, 2018 0 reacties

Notre modèle énergétique est désespérément obsolète : il repose sur les combustibles fossiles et est inefficace. Pourtant, il est possible de faire autrement et mieux. Pourquoi, par exemple, ne pas produire vous-même de l’énergie et ne pas la revendre à votre voisin quand il en a besoin? Les nouvelles technologies sont là pour vous y aider et pour vous préparer au marché de l’énergie de demain.

 

Le marché centralisé des combustibles fossiles

Depuis la révolution industrielle, notre modèle énergétique repose sur la combustion des énergies fossiles. Nous utilisons du charbon, du pétrole et du gaz pour faire fonctionner nos machines et chauffer nos habitations. En nous continuons à le faire : en 2014, le pétrole et le gaz représentaient encore plus de la moitié de la consommation d’énergie en Europe (56%), tandis que les énergies renouvelables semblaient plafonner à 16%.

En outre, notre marché de l’énergie est inefficace. La production d’énergie dépend dans une large mesure d’un nombre restreint d’acteurs et la distribution est fortement centralisée. Les transactions entre les producteurs et les consommateurs se déroulent toujours par le biais des gestionnaires de réseaux de distribution. Concrètement, cela signifie que vous devez remettre vos relevés de compteurs au gestionnaire du réseau de distribution afin que le producteur ou le fournisseur d’énergie puisse établir sa facture.

 

L’ancien modèle énergétique est décrié

Ce modèle énergétique est de plus en plus remis en question. Les combustibles fossiles n’étant pas inépuisables, notre approvisionnement en énergie risque d’être compromis au fil du temps. Par ailleurs, il est prouvé scientifiquement que la combustion des matières premières contribue au réchauffement climatique. Sans parler des autres effets néfastes sur l’environnement…

Dans le même temps, nous ne parvenons pas à aligner efficacement notre consommation sur notre production d’énergie. Le gouvernement est donc contraint d’élaborer des plans de délestage à grande échelle. Et, pour finir, producteurs et consommateurs locaux restent dépendants du gestionnaire du réseau de distribution pour le décompte de leur consommation énergétique.

 

Vers un marché de l’énergie peer-to-peer

Mais il existe une solution. Chacun peut à sa manière devenir un fournisseur d’énergie. Vous pouvez par exemple installer des panneaux solaires sur votre toit, et un agriculteur peut construire une centrale de biomasse à côté de ses étables. Si vous produisez trop d’énergie solaire, vous pouvez la revendre à vos voisins, et inversement. C’est ce qu’on appelle le marché de l’énergie peer-to-peer.

Un tel marché décentralisé mise pleinement sur les énergies renouvelables. Celles-ci peuvent s’utiliser à petite comme à grande échelle et exercent un impact relativement faible sur l’environnement. En outre, les gens auront plus tendance à investir dans des projets locaux bâtis sur les énergies renouvelables s’ils peuvent en retirer quelque chose. C’est l’effet inverse de celui provoqué par la politique actuelle qui impose des normes venues d’en haut.

 

Les nouvelles technologies comme catalyseur

Imaginez maintenant que ces transactions entre vous et vos voisins puissent se dérouler automatiquement et efficacement. Les nouvelles technologies ouvrent cette voie. En installant des compteurs intelligents, vous rassemblez d’abord toute une série de données utiles sur votre consommation. Ces données permettent notamment d’acheter de l’énergie meilleur marché et de compenser les pics de consommation. Sur la base de vos modèles de consommation, un algorithme peut alors répartir efficacement l’énergie produite sur le réseau dans votre voisinage. L’entreprise située près de chez vous a besoin de davantage d’énergie en journée ? Elle vous achète alors un peu d’énergie solaire. De votre côté, vous pouvez acheter plus d’énergie en soirée, afin de pouvoir accomplir vos tâches ménagères.

Comment les factures et paiements mutuels sont-ils alors organisés ? Tout se fait automatiquement via ‘blockchain’. Cette technologie met en relation les utilisateurs avec un réseau de banques de données sécurisées ou de ‘blocks’. Chaque bloc contient séparément la ‘vérité’ et vérifie si la transaction correspond à cette vérité. En l’absence de problème, l’ensemble du système valide automatiquement la transaction. Une tierce partie, comme un gestionnaire de réseau de distribution, devient superflue. En fait, nous revenons ainsi au troc en direct, mais sous forme numérique. Cette technologie n’est d’ailleurs pas une utopie. Le réseau Bitcoin et différentes institutions financières l’appliquent déjà.

 

La technologie démocratise le marché de l’énergie

Bien que les jours de l’ancien modèle énergétique soient comptés, il n’existe pas de vision d’avenir innovante. Pourtant, on a besoin rapidement d’un marché de l’énergie plus efficace, meilleur et tourné vers l’avenir. Les nouvelles technologies comme les compteurs intelligents et le système blockchain font donc office de catalyseur. Elles offrent enfin aux consommateurs et aux producteurs d’énergie locaux les outils permettant de démocratiser le marché de l’énergie depuis la base.

Et un marché de l’énergie démocratique, c’est un paysage énergétique diversifié, où l’on est tantôt producteur, tantôt consommateur. Dans ce paysage, on trouve des panneaux solaires, des éoliennes, des centrales de biomasse… Car chacun exploite ses opportunités de produire de l’énergie durable. Et ce paysage se perfectionnera de plus en plus, car nous voulons faire encore mieux.

Vincent

Vincent

Co-founder June